Maternité

15 conseils perso pour réussir son allaitement

4 octobre 2016

Il y a quelques mois, je vous parlais de mes allaitements (ICI). Ces deux allaitements, ces deux parcours qui sont à mes yeux les plus beaux, bien que semés d’embûches.

Aujourd’hui j’aimerais vous donner quelques conseils en connaissance de cause. Parce que démarrer un allaitement, ce n’est pas un long fleuve tranquille, ce n’est pas comme dans une publicité. La maman est en général beaucoup moins fraîche, et l’ambiance beaucoup moins zen qu’à la télé …

Mes conseils :

  • Le vouloir vraiment ! Cela peut paraître idiot mais oui, il faut le vouloir au plus profond de soi. Il ne faut pas allaiter parce que belle maman l’a dit ou parce que c’est mieux pour bébé. Il faut allaiter parce que c’est ce que l’on veut pour notre enfant.
  • Y croire. Il faut croire en vous, avoir confiance en votre corps, vous pouvez le faire, c’est sûre. Mise à part une contre-indication médicale , vous pouvez allaiter votre enfant et par conséquent, ne lâchez pas les bras !
  • Boire, il faut beaucoup boire. Cela vient souvent instinctivement, je me souviens de mes premiers mois d’allaitement, à peine ma fille était au sein, il me fallait de l’eau, j’avais soif, de suite 🙂
  • Ne comptez pas les heures entre deux tétées. Beaucoup ont tendance à focaliser sur les biberons toutes les 3h mais pour un allaitement c’est plutôt du sur mesure, à la demande. Et c’est le meilleur moyen selon moi d’avoir une belle montée de lait digne de ce nom … Cela marche aussi pour la nuit, ce n’est pas simple mais il est fréquent qu’un bébé veuille téter toutes les heures, ce n’est en général pas anodin, écoutez le.
  • Préparez vous à la montée de lait. Ca va faire mal, pas de panique c’est normal et si ça ne vous fait pas mal, vous avez bien de la chance. Environ 3 jours après l’accouchement, à force de téter, la montée de lait se fait. Vos seins doublent de volume voir plus, ça tire, c’est douloureux, mais ça ne dure pas longtemps, patience.
  • Ne tirez pas votre lait. Après cette montée de lait, il est possible que vous ayez beaucoup de lait, trop de lait même. N’écoutez pas les conseils de grands-mères, ne tirez pas votre lait. Plus vous allez tirer votre lait, plus vous allez en produire. Alors laissez le temps à votre corps de prendre le rythme. Ca déborde, ce n’est pas grave, tout va rentrer dans l’ordre.
  • N’utilisez pas trop de coussinets d’allaitement. En effet, au début c’est bien pratique pour aller faire des courses en toute sérénité mais à la maison, la journée ou la nuit, laissez tout à l’air si si je vous promets. Il est préférable de vous changer plusieurs fois que garder des coussinets en permanence qui vont laisser un environnement humide et pas très clean autour de vos mamelons.
  • Les crevasses ! Pour ma part je n’y ai jamais échappé, ça fait mal, très mal, mais il faut passer le cap. Pour ma première fille, j’ai utilisé des « bouts de sein », une sorte de tétine qui se place autour du mamelon. Certains sont contre, ce n’est pas naturel, ça ressemble au biberon … Moi, ça m’a clairement sauvé mon allaitement. Je les ai utilisés un mois, le temps de guérir et ensuite ma fille a pris le sein directement sans jamais être perturbée.
  • Les engorgements. Un grand classique, trop de lait, un bébé qui fait une grande sieste et un engorgement est vite arrivé. Les engorgements se traduisent par de fortes douleurs, des rougeurs au niveau des seins et également de la fièvre. La solution : prendre son mal en patience, continuer d’allaiter bébé, vous passer le sein sous une douche très chaude, masser et essayer de faire circuler tout ça.
  • Ne comparez pas. D’une manière général ne comparez pas un bébé nourrit au sein et un bébé nourrit au biberon. Ce sont deux choix qui se respectent, mais n’ayez crainte si les selles de votre bébé ne ressemblent pas aux selles du bébé de la voisine. C’est pareil pour le rot, un bébé allaité ne fera pas forcément de rot etc …
  • Ne pas écouter les mauvais conseils. Cela part du personnel médical qui peut vous proposer 10 biberons par jour, à la voisine qui vous dit de pas manger de choux ou que votre lait n’est pas nourrissant. Vous voyez le genre ? Ne les écoutez pas.
  • Trouver la bonne position. On ne le sait pas toujours mais il existe une multitude de positions pour allaiter. Je vous conseille d’avoir un coussin d’allaitement pour le début, c’est tellement plus pratique d’avoir ses deux mains de libre pour caler bébé, mettre bien sa bouche et ensuite vous pourrez le câliner.
  • Allaiter partout ! Je sais que cela n’est pas donné à tout le monde de « tout déballer en public » mais c’est pourtant ce qu’il faut faire. Si vous commencez à calculer vos sorties en fonction des tétées, vous n’allez pas vous en sortir ou vous n’allez plus sortir du tout. J’aimerais vous dire que vous avez le droit de nourrir votre enfant, qu’il n’y a pas de honte à avoir et que ceux qui sont dérangés passent leur chemin. Mais je sais que certaines n’aiment pas et je comprends. Alors vous trouverez toujours un petit coin à l’écart, un endroit plus intime mais sortez. Vous pouvez aussi utiliser des langes pour cacher un peu votre corps.
  • Avoir son bébé près de soi. Pour les premiers mois, mes filles avaient leurs couffins dans notre chambre et c’est tellement plus pratique et moins fatiguant. Je ne sais comment ça se passe pour les biberons mais pour l’allaitement, une chose est sûre, c’est la maman qui gère … Alors si on peut éviter tout déplacement en pleine nuit c’est quand même cool.
  • Derniers conseil : restez zen et kiffez tout simplement <3

IMG_4817

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Mariella Dreams 4 octobre 2016 at 14 h 41 min

    Que de bons conseils. Ce ne sont que des choses que j’ai naturellement appliquées et nous avons fait 17mois d’allaitement maternel.
    Ton article peut aider plus d’une Maman. ^^
    Bise,
    Mariella

    http://marielladreams.com/

    • Reply Mum-andCo 4 octobre 2016 at 14 h 54 min

      Merci, ton commentaire me fait bien plaisir 🙂

  • Reply Nettoie-le 31 octobre 2016 at 19 h 26 min

    J’ai trouvé ton article et tes conseils très intéressants !
    À quand quelques conseils pour choisir un prénom ? Ça serait intéressant et surtout ce serait bien utile à de futurs parents en galère !! ^^

    <3

    • Reply Mum-andCo 31 octobre 2016 at 20 h 21 min

      Haaaaaaaa 😍😍😍

    Leave a Reply