Humeur

Comme un jour de départ …

8 septembre 2016

Comme un jour de départ, je me réveille et me dis que ce soir tu ne seras plus là, que chaque instant est précieux.

Comme un jour de départ, je te regarde faire tes sacs, silencieuse …

Comme un jour de départ, j’essaye de t’aider au mieux, j’essaye de faire comme n’importe quel autre jour.

Comme un jour de départ, je répète à nos filles que papa part aujourd’hui. Pour qu’elles comprennent, pour les rassurer et me rassurer aussi.

Comme un jour de départ, je garde le sourire jusqu’au moment où …

Comme un jour de départ, les heures défilent à une allure folle, le temps nous est compté.

Comme un jour de départ, je me dis que nous nous aimons plus que tout, que nous l’avons déjà fait et que ça va aller mais comme chaque jour de départ j’ai peur.

Comme un jour de départ, je te regarde dire au revoir à Eska et fermer la porte de notre maison.

Comme un jour de départ, je prends la voiture, je démarre et je roule, mon esprit est ailleurs

Comme un jour de départ, nous arrivons à ton travail, je te regarde rejoindre tes collègues, vous avez tous le sourire, je suis fière de toi, de vous.

Comme un jour de départ, dans cet uniforme je te trouve le plus beau.

Comme un jour de départ, je regarde de loin toutes ces familles qui vivent la même chose que nous et je me rassure encore.

Comme un jour de départ, je te dis au revoir, je te tiens jusqu’au dernier moment, je ne veux pas que tu prennes ce bus et pourtant …

Comme un jour de départ, tu nous serres fort dans tes bras, toutes les trois, tu nous dis que ça va aller.

Comme un jour de départ, je te regarde à travers cette vitre noir, jusqu’au dernier moment, jusqu’à ce que le bus soit loin.

Comme un jour de départ, je me retrouve seule sur ce trottoir serrant fort nos filles contre moi, en les rassurant encore et toujours.

Comme un jour de départ, je reprends la voiture, sans toi, sans tes sacs et je réconforte ma grande fille si fragile.

Comme un jour de départ, nous rentrons à la maison et tu n’es plus là.

Comme un jour de départ, j’ai mal, je pleure, je me sens vide. La journée se termine, je couche mes princesses en les serrant encore plus fort que d’habitude.

Comme un jour de départ, je pense à toi, à ces mois qui nous séparent, à ces hauts et à ces bas que nous allons vivre.

Comme un jour de départ, je pense à ton retour <3

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Martine escach 8 septembre 2016 at 23 h 29 min

    Comme tu dis tout cela de tout le fond de ton « être » !!! Je vous aime

  • Reply saradarrigrand 9 septembre 2016 at 0 h 09 min

    Très beau texte et très émouvant !
    Bon courage pour ces mois de séparation ! Comme je te comprends même si je ne l’ai jamais vécu aussi longtemps.
    Il part pour combien de temps ?

    • Reply Mum-andCo 11 septembre 2016 at 22 h 18 min

      merci beaucoup. Il part deux mois minimum. C’est beaucoup moins que d’habitude alors on se réconforte en se disant que ça passera plus vite 🙂

  • Reply MamaMoOmins 9 septembre 2016 at 7 h 45 min

    Quel bel arricle si touchant, j’en ai les larmes aux yeux. Tu es très forte et courageuse. 💛

    • Reply Mum-andCo 11 septembre 2016 at 22 h 18 min

      merci beaucoup, ça fait du bien a lire 🙂

  • Reply Denise 9 septembre 2016 at 10 h 56 min

    Oh..Tes mots sont beaux et touchants ma Laurie…Courage ma Puce…Je pense fort à vous et vous envoie tout plein d’énormes gros bisous d’Amour ♥

    • Reply Mum-andCo 11 septembre 2016 at 22 h 16 min

      merci beaucoup ma dede

    Leave a Reply