Humeur

Quatre grossesses – Deux enfants

12 janvier 2017

Janvier 2017, j’ai 25 ans, un mari, un chien et deux magnifiques petites filles. Nous avons une vie plutôt classique, des plus tranquilles en apparence.

Revenons au début

Nous sommes en 2009, je n’ai pas encore 18 ans. L’envie de fonder une famille est présente en nous. Je veux être maman, il veut être papa, je veux avoir des enfants, pleins d’enfants. La décision est prise, le mois d’après je suis enceinte. Sur le papier, tout se passe comme prévu. Encore jeune et bien trop innocente, je l’annonce à la terre entière, je prends rendez-vous au gyneco, nous allons devenir parents, c’est sure, c’est comme ça que ça se passe non ?

C’est aujourd’hui, le rendez-vous, je vais passer la première échographie de ma vie. Nous sommes excités, nous allons le rencontrer. Je prends place, le gyneco m’ausculte, il regarde, il y a une poche, je suis bien enceinte. C’est encore trop tôt pour entendre un rythme cardiaque, c’est normal. Nous repartons, heureux, des projets plein la tête.

Des pertes, minimes, claires. Des saignements, abondants, vifs. Les urgences, l’attente, une auscultation des plus douloureuse, un gyneco de garde ayant loupé sa vocation, l’attente encore, le verdict.

« Il n’y aura pas d’enfant de cette grossesse »

8 ans plus tard j’entends encore sa voix, son air de je-m’en-foutiste connard … Nous rentrons à la maison, je suis triste, désemparée. Karl est là, à mes côtés, triste aussi, nous ne pensons plus à rien.

Cette grossesse est finie, j’ai fait une fausse-couche mais mon corps la retient, consciemment, inconsciemment, je ne sais pas. Le curetage, j’ai encore que 17 ans, je vais subir la première opération de ma vie. Une journée en enfer, la peur, l’angoisse, la tristesse, la douleur, l’incompréhension, la tristesse encore …

Je me réveille, je suis vide, c’est fini. Mais j’ai mal …

Un mois, deux mois, trois mois, quatre mois, la tristesse laisse place à la colère, à la rage, à la jalousie, Karl me supporte tant bien que mal. Je veux un enfant, je veux être enceinte, je veux me caresser le ventre, je veux te porter dans mes bras. Les mois passent et je suis à nouveau enceinte. JOIE, PEUR.

Le secret, nous sommes heureux en secret, nous prenons rendez-vous en secret et nous entendons son coeur. Il bat, il bat fort, nous sommes rassurés, nous sommes sauvés. Les semaines passent, l’échographie du premier trimestre arrive. Nous sommes heureux, anxieux aussi. Je m’installe, il m’ausculte, le silence, il m’ausculte encore, et puis plus rien. Je me souviens de la voix de Karl, lui demandant si il y avait un problème. Et je me souviens de sa réponse.

« Il n’y à plus de coeur »

Je me rhabille, je sors dans le couloir, je m’effondre, je pleure, je pleure encore, je laisse tout le monde gérer, c’est plus possible. Les jours passent, j’attends, j’erre la journée, je pleure la nuit, mais il est encore là, il s’accroche à moi, ou je m’accroche à lui …

Le curetage, le deuxième, comme une habitude. Je m’installe, je prends mes cachets, j’attends sagement, je connais la route. Je ressors, je suis à nouveau vide, vidée de tout.

Pourquoi moi, pourquoi nous, pourquoi ? S’en suivent des mois d’attentes, des mois de déceptions, des mois de tristesses, des mois de pressions, des mois de doutes, des mois horribles.

Juillet 2010, Karl est muté, nous déménageons, nous changeons de ville, de région, nous quittons tout. Trois mois plus tard, c’est positif, j’ai peur, très peur, je suis heureuse, timidement. Nouveau gynéco, première visite, je suis enceinte et je viens de me faire vacciner contre la rubéole.

« Ma jolie demoiselle vous devez avorter »

D’après ce monsieur, je ne peux pas garder ce foetus, c’est trop risqué. J’ai les papiers, j’ai plus qu’à les signer, un rendez-vous à été pris pour moi. Je ne signe pas ces papiers, je les déchire, je ne veux pas entendre parler d’avortement, NON ! Je me questionne quand même, c’est de la santé de l’enfant dont on parle, pas de mon désir de materner. Je me renseigne, je change de gyneco, nous te voyons à l’écran, ton coeur bas, nous te gardons. Juillet 2011, Leiana est notre premier enfant, nous sommes parents, tu es si belle, si douce, nous t’aimons si fort. Deux ans plus tard, nous décidons d’agrandir la famille, le mois suivant je suis enceinte. Juin 2014, Enora fait de Leiana une grande soeur.

Mes enfants je vous aime, nous vous aimons

Nous sommes en Janvier 2017, je pose des mots sur notre histoire, je vous écris cela. J’aimerais vous dire que la nature est bien faite, j’aimerais vous dire que l’on oublie, j’aimerais vous dire qu’il y a pire dans la vie. Mais vous qui vivez ou avez vécu une fausse couche, je sais ce que vous ressentez, je sais que le monde s’écroule, je sais à quel point on peut se sentir vide, incompris et triste.

Aujourd’hui, j’arrive à me dire que c’est sûrement mieux comme ça, que ça devait se passer ainsi, que nous n’étions pas prêts, que la sélection naturelle existe vraiment. Aujourd’hui j’arrive à en parler, j’arrive à ne plus pleurer, c’est mon histoire, c’est notre parcours et j’arrive à me dire qu’il y a pire.

J’ai envie de partager cela avec vous, je me dis que si mon récit peu aider ne serait-ce qu’une seule personne qui vit la même chose que nous, c’est déjà beaucoup. Si vous avez envie de venir me parler, me raconter votre histoire, ici ou en privé, ma porte vous est ouverte.

Courage, force, amour

fausse-couche

You Might Also Like

43 Comments

  • Reply MmeT 12 janvier 2017 at 20 h 39 min

    Merci de nous avoir confié ce lourd secret, de nous faire assez confiance pour nous parler de ca…La vie est parfois si injuste…J’espère que tu n’y pense pas trop souvent et que la présence de tes filles apaise un peu cette plaie. Elles ne les remplace pas, 4 grossesses….2 enfants

    • Reply Mum-andCo 12 janvier 2017 at 20 h 54 min

      Comme je le dis, aujourd’hui tout va bien. Ça fait parti de mon histoire mais je ne suis plus triste, je suis heureuse d’avoir deux jolies princesse.

    • Reply Anne Marie Escach Garrigue 21 janvier 2017 at 12 h 18 min

      Très bien rendu, histoire émouvante. Le bonheur est là c’est l’essentiel. Tu sais j’ai toujours eu un vide dans ma vie, celui de ne pas avoir d’enfants, mais j’ai trouvé le bonheur dans ma vie personnelle. Mais ce manque je l’ai transformé en positif en ayant de l’empathie pour les autres.
      Tu écris très bien Laurie, peut être un jour ecriras tu un livre? Plein de bonheur pour toi et ta jolie famille.

      • Reply Mum-andCo 21 janvier 2017 at 13 h 28 min

        Merci pour ce joli commentaire Anne marie <3

  • Reply coucouohdaddy 12 janvier 2017 at 20 h 52 min

    C’est touchant !

  • Reply Martine Escach 12 janvier 2017 at 20 h 55 min

    Mon enfant Je me rappelle de tout cela les textos de joie puis de malheur pire que malheur je ne sais pas le mot. Mon enfant subit tout cela ET pour une fois je ne peux rien faire que lui dire que je suis là. Lui dire à elle ou à karl que j’ai vécu cela aussi ET que c’est apres quelle eSt arrivee !
    Nos 2 poupées sont là et on les a attendues jusqu’à la fin …..
    Ce n’est que du bonheur

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 19 min

      Et oui, qu’elle histoire … <3

  • Reply mamandou 12 janvier 2017 at 21 h 14 min

    J’ai du avorter à l’âge de 20ans car je n’avais pas fini mes études et n’était plus avec le papa
    Et deux ans plus tard fausse couche au tout début
    Je comprend ce que tu ressens
    Courage ma belle

  • Reply Une Working Mum 12 janvier 2017 at 21 h 15 min

    Mes larmes ont coulées en lisant ton billet… Déjà parce que j’ai vécu la même chose, plusieurs fois…
    Mais surtout parce que ces derniers jours je repense à ce 16 octobre 2015…. Je te laisse les liens de mon histoire:

    http://www.bulle-dune-working-mum.com/2015/10/cette-journee-devait-etre.html?m=1

    http://www.bulle-dune-working-mum.com/2015/11/avancer-ensemble.html?m=1

    Il est difficile de passer ce cap, encore aujourd’hui j’en souffre :'(

    Des bisous 😘

    • Reply Mum-andCo 12 janvier 2017 at 21 h 21 min

      Me belle … j’ai suivi ton histoire oui, je me souviens, et je me suis tellement reconnue dans tes billets. Du courage, du temps et tout ira bien tu verras <3

  • Reply Sophie mum 12 janvier 2017 at 21 h 19 min

    Un très joli article

  • Reply Fred UneSourisBleue 12 janvier 2017 at 21 h 31 min

    <3

  • Reply Wendy & cie 12 janvier 2017 at 22 h 02 min

    Chacun a une histoire, elle nous construit, nous rend plus fort, même si elle n’est pas facile.

    Perso, je n’ai jamais vécu cette souffrance mais j’ai beaucoup accompagné de femmes et d’amies dans ce parcours.

    Merci pour ce partage pas facile à exposer sur la toile

    Bisous ma belle

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 18 min

      Merci pour ce commentaire <3

  • Reply Titisse 12 janvier 2017 at 22 h 23 min

    Plein de bisous ma jolie je suis heureuse qu’aujourd’hui tu es une belle famille même si cela n’enlève pas le passé j’espère que ca l’apaise un peu.
    Bravo pour cet article plein d’espoir pour celles qui passent par là et sont dans un tunnel, tu leur montres un peu de lumière
    Bisous ma jolie

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 18 min

      Merci ma jolie <3 oui aujourd'hui je suis heureuse avec les deux princesse c'est tout ce qui compte

  • Reply La Pipelette aux Baskets 12 janvier 2017 at 23 h 04 min

    Ton histoire est vraiment touchante et je regrette que tu n’ai pas eu tes 2 premières grossesses. Mais je suis heureuse de lire que tu n’ai pas écouté le médecin pour l’avortement car tu as des enfants merveilleux.
    Plein de bisous

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 17 min

      Je repense souvent à cet avortement, et puis je regarde ma fille et je me dit heureusement !!!!!

  • Reply Celya64 13 janvier 2017 at 10 h 17 min

    4 grossesses 3 enfants😊pour ma part et tu as déjà du les voir à l ecole de tes filles 😉juste avant la dernière FC comme ta 1ere avec oeuf claire j ai saigné le 11 novembre 2014 et j ai su le même jour que c etait foutu😢ils ne m ont fait le curetage que le 11janvier 2016 j ai passé mon anniversaire et les fêtes avec « ca » dans mon ventre!!mais part chance 15 jours apres le curetage je suis retombée enceinte de ma princesse😍😍si t as besoin d en parler n hésite pas je suis la maman des 2 petits métisses canailles de l ecole😘

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 16 min

      Oui je vois très bien qui tu es 🙂 qu’elle histoire toi aussi ! Heureusement nous avons nos loulous d’amour <3

  • Reply ColombesMum 13 janvier 2017 at 10 h 22 min

    Wow, c’est très émouvant, j’ai une boule dans la gorge…Tu es aussi tombée sur des sacrés c…… 🙁 🙁
    Contente que les choses soient derrière toi et que tu sois l’heureuse maman de 2 jolies poupettes. Ca donne de l’espoir !

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 15 min

      Oh oui, des personnes pas très délicates … merci pour ton commentaire

  • Reply bulledvasion 13 janvier 2017 at 13 h 02 min

    Coucou, ton histoire est tellement touchante. Merci pour ce joli partage 🙂 Passe une belle journée.

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 14 min

      Merci pour l’accueil fait à cet article, vraiment !

  • Reply Lyna Johnes 13 janvier 2017 at 13 h 02 min

    Emue aux larmes… Et juste merci pour ce beau message…

  • Reply pellicule de vie 13 janvier 2017 at 13 h 13 min

    Un article plein d’émotions.. C’est quelque chose qui pèsent malgré les années.. Un dur combat qui t’a donné 2 merveilles :*

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 14 min

      Voila, c’est ce que je retiens aujourd’hui, mes deux amours <e

  • Reply Nadege 13 janvier 2017 at 14 h 13 min

    Tres émouvant merci pour l article j avais pas vu non plus celui d une working mun tres trou chant aussi

  • Reply Mélina & Chocolat 13 janvier 2017 at 15 h 22 min

    Merci d’avoir partagé ton histoire émouvante !

  • Reply Sophia 13 janvier 2017 at 16 h 55 min

    En lisant ton histoire j’avais juste la gorge serait et les larmes aux yeux. Ton histoire est un peu mon histoire tellement triste mais avec un peu de bonheurs dans tout cela et heureusement grace a nos loulous. J’ai vécu 5 fausses couches pour réussir à avoir mes 3 enfants alors je sais exactement la douleur que l’on récent à la perte de ces petits bouts t’en attendu et je crois que ça restera encré en nous a tout jamais même si il faut avancer.

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 12 min

      Je pense comme toi, ca reste en nous, c’est notre histoire, notre parcours, heureusement nous loulous sont La

  • Reply Pepettecacahuette 13 janvier 2017 at 19 h 19 min

    4 grossesses 5 bébés trois vivants….ma toute première à 19.une petite fille morte in utero à 19 SA suite à une malformation…deuxieme bébé un beau garçon de 9 ans actuellement.bebe 3 des jumeaux mais seuls ma fille a tenu durant les 6 premières semaine de grossesse …son ou sa jumelle n a pas tenu…bébé 5 lui ma cerise sur le gâteau un bébé surprise qui m apporte des rires et de l amour à n en plus finir….la vie nous donne parfois de sacrés leçons….on masque nos douleurs on vit avec….et de belles rencontres avec nos amours nous font penser que rien n arrive par hasard…..Merci pour votre histoire…..

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 11 min

      Merci pour votre commentaire, quel parcours vous aussi. Comme vous dites, la vie n’est parfois pas tendre, il faut vivre avec et profiter de ce qu’elle nous offre

  • Reply Elise 20 janvier 2017 at 18 h 07 min

    Assez bizarre et étrange .. je tombe sur votre page .
    Alors que hier on m’annoncer ma fausse couche. . Merci à vous pour votre témoignage qui me fait du bien aujourd’hui.
    Malgré déjà un enfant la fausse couche fait mal .
    Comme vous dites autour de moi j’entends c’est pas le bon . Tu va re essayer. Cest le destin . Mais ça fait mal bordel !!!

    • Reply Mum-andCo 20 janvier 2017 at 22 h 09 min

      Alors je suis heureuse que cet article vous fasse du bien, vous redonne un peu d’espoir peut-être. Mais je comprends aussi votre état actuel et cette injustice que vous ressentez. Il faut laisser le temps faire le reste. Courage !

  • Reply aurelia 22 avril 2017 at 13 h 52 min

    merci pour ce beau témoignage qui en aidera plus d’une j’en suis sûre !

  • Leave a Reply